Quels sont les appareils electromenagers les plus energivores ?

Quels sont les appareils electromenagers les plus energivores ?

Saviez-vous qu’un ménage français possède environ 73 appareils électriques ? Cette situation impacte pourtant sur la consommation d’électricité. D’après l’EDF, ces équipements constituent le deuxième poste de dépense derrière le chauffage. Ils représentent 18 % des dépenses. Ces chiffres nous font réfléchir, non ? Heureusement, il est possible de changer les habitudes en réduisant la consommation d’énergie. Pour commencer, il faut d’abord identifier les appareils les plus gourmands en matière d’énergie.

Les appareils les plus énergivores

On vous dit souvent de mieux utiliser vos appareils électroménagers pour réduire la consommation d’énergie. Mais, avant d’adopter ce geste écologique, identifiez d’abord les équipements les plus gourmands. D’après l’EDF, les réfrigérateurs et les congélateurs sont les plus énergivores. Ils arrivent à consommer jusqu’à 500 kWh/an. La solution est donc de les remplacer avec des modèles récents qui dépensent moins d’électricité.  Après, il vous faudra choisir votre  modèle cuisine aménagée pour les installer.

À part les appareils à froid, le four constitue également un gros consommateur d’énergie. Il dépense environ 200 kWh/an. Cette fois-ci, la meilleure façon de le réduire est d’opter pour un four à micro-ondes. Sinon, jetez un coup d’œil au joint d’étanchéité, afin d’éviter les déperditions de chaleur.

Et enfin, la dernière place des appareils les plus énergivores revient à la plaque de cuisson classique. Si possible, optez pour les plaques à induction afin de dépenser moins d’énergies.

Les appareils les plus insoupçonnés

Insoupçonné, le lave-vaisselle fait partie des appareils dont l’usage répété dépense plus qu’il n’en devrait. Il consomme environ 250 kWh/an. Il faut donc mieux l’utiliser afin de réduire sa consommation d’énergie. Pour ce faire, utilisez votre lave-vaisselle uniquement lorsqu’il est plein et n’oubliez pas d’opter pour le mode éco.

Les éclairages occupent également une place considérable, surtout lorsqu’ils sont mal utilisés. Déjà au lieu d’employer des modèles incandescents et halogènes qui dépensent 200 kWh/an, orientez-vous vers les LED. Et par-dessus tout, évitez d’allumer les lumières dans les pièces vides. Ce geste qui semble anodin n’est pas sans conséquence sur la facture d’électricité.

Même si les bouilloires électriques consomment moins que le four, elles peuvent augmenter vos dépenses énergétiques à cause d’une mauvaise utilisation. Évitez dans ce cas d’utiliser votre bouilloire lorsque l’eau à chauffer est de petites quantités.

Et enfin, vous ne vous en rendez pas compte, mais les appareils en veille sont également responsables de la hausse de la facture. Alors, n’oubliez pas d’enlever les prises après usage.

Les bons gestes à adopter

À part les appareils énergivores, les mauvaises habitudes sont aussi responsables de la surconsommation d’énergie. Alors, évitez-les autant que possible. Il faut par exemple utiliser des appareils affichant un niveau de consommation faible en énergie. Vous pouvez vous référer sur l’indice A+++ qui sont les plus fiables.

Sinon, essayez d’utiliser de moins en moins vos appareils électroménagers. Par exemple, au lieu d’utiliser la micro-onde pour décongeler vos aliments, laissez ces derniers se décongeler seuls en les enlevant en avance. C’est également le cas des éclairages. Réduisez leur usage en optant pour les sources de lumière naturelle. Et enfin, optez pour les appareils multifonctionnels qui peuvent effectuer plusieurs tâches à la fois.

 

Articles similaires

Les bienfaits offerts par ce poivre sauvage de Madagascar

Les bienfaits offerts par ce poivre sauvage de Madagascar

Pourquoi utiliser un Thermomix pour votre recette ?

Pourquoi utiliser un Thermomix pour votre recette ?

Top 3 des pierrades disponibles sur le marche

Top 3 des pierrades disponibles sur le marche

Choisir sa plancha professionnelle: types, revetement, epaisseur et puissance

Choisir sa plancha professionnelle: types, revetement, epaisseur et puissance